Unir ses forces avec celles d’autres associations locales permet pour une association composée de bénévoles comme le GRACQ d'aborder un problématique complexe de façon plus large. C’est ce qu’a fait le GRACQ Court-St-Etienne lors de la Semaine de la Mobilité en s’associant avec les Équipes Populaires et avec le groupe local GRACQ d’une commune voisine pour parler de mobilité durable.

Court St Etienne Moi Drink 1

Thème cher aux bénévoles du GRACQ, la question de la mobilité scolaire a été abordée par le GRACQ Court-St-Etienne qui a proposé aux enfants des écoles primaires de l’entité de se rendre à l’école à vélo. Plusieurs convois encadrés par des bénévoles du GRACQ Court-St-Etienne ont ainsi démarré des différents villages de la commune pour rejoindre les écoles participantes. Une belle réussite, puisque plus de 150 élèves ont enfourché leur vélo lors de cette action.

De leur côté, les Équipes Populaires (un mouvement de citoyens actifs sur les questions d’égalité, de solidarité et de justice sociale) ont profité de la Semaine de la Mobilité pour interroger les automobilistes traversant le centre de Court-St-Etienne. Au total, 100 automobilistes ont répondu. Bonne nouvelle : plus de ¾  d'entre eux ont déclaré ne pas voir d'inconvénient à réduire leur vitesse à 30 km/h pour traverser tout le centre urbain. Des réponses encourageantes pour soutenir les autorités communales à passer par une phase test pour mettre tout le centre de la commune en zone 30 km/h.

Une balade militante proposée en partenariat avec le GRACQ Ottignies-Louvain-la-Neuve a sensibilisé les usagers au respect de la distance latérale de dépassement d’un cycliste (1m en agglomération, 1,5m ailleurs). Équipés de frites en mousse d’un mètre de long accrochées aux porte-bagages, et de chasubles rappelant la règle du code de la route, les participants ont parcouru les axes principaux des deux communes (Ottignies et Court-St-Etienne). Cette action a permis de rendre concrète et visible cette fameuse distance à garder malheureusement peu respectée par certains automobilistes.

Court St Etienne mobi drink 2

Un « Mobi Drink » avec l'échevin de la mobilité a également permis d'amener des revendications claires pour protéger les usagers plus fragiles des dangers de la route  (lire et signer la pétition). Le Mobi Drink fut en outre l’occasion de relayer les résultats d’un comptage automobile effectué peu auparavant. Celui-ci mentionnait effectivement un flux moyen de 9000 allées et venues motorisées par jour entraînant des nuisances subies en permanence par les usagers les moins protégés.

Parce que l’interpellation et la concertation avec le monde politique fait partie des missions du GRACQ, le GRACQ Court-St-Etienne a décidé de participer à une balade organisée par le groupe local Ecolo pour échanger sur l’importance de promouvoir la mobilité active à Court-Saint-Etienne.

Variées tant sur les thématiques que sur la forme, les actions du GRACQ à Court-St-Etienne ont permis de sensibiliser les citoyens aux enjeux de la mobilité dans leur commune et de recueillir leurs avis sur ces sujets afin de les transmettre aux pouvoirs publics. 

Court St Etienne mobi drink 3

Plus d'infos : 

► Découvrir et rejoindre le GRACQ Court-St-Etienne

15941 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ