Le tribunal de première instance a ordonné ce 12 novembre la réouverture au trafic automobile de la boucle sud du bois de la Cambre, donnant ainsi gain de cause à la commune d'Uccle. Si la décision consterne de très nombreux·euses Bruxellois·es, elle n'a pas entamé leur volonté de restituer au bois de la Cambre son caractère d'espace vert.

Le mardi 17 novembre, plusieurs centaines de citoyen·ne·s ont investi le bois de la Cambre sur le temps de midi, répondant ainsi à l'appel de la coalition "Make the park for people again". Rassemblant une large palette d'organisations, celle-ci réclame que le parc soit rendu à la population.

Un bois de nouveau occupé par la voiture ?

Faute d’accord entre les différentes parties concernées, la voiture reprendra très bientôt possession de l’entièreté du bois de la Cambre. Le bois de la Cambre est un parc, pas une autoroute : cette vocation originelle semble oubliée des nombreux automobilistes qui y transitent quotidiennement. La fermeture partielle et momentanée du bois au trafic motorisé a pourtant permis aux citoyen·ne·s de se réapproprier ce poumon vert bruxellois : pour se détendre, pour faire du sport, pour se promener, pour pique-niquer, pour laisser les enfants jouer en sécurité, mais aussi pour se déplacer à pied, à vélo, en rollers...

Une ouverture du parc au grand public rendue d'autant plus nécessaire par la crise du COVID, qui a souligné, s'il en était encore besoin, la nécessité pour les habitant·e·s de disposer d'espaces récréatifs. Reléguant au second plan les questions de santé et de bien-être, les questions environnementales, les questions de sécurité routière ou encore de qualité de l'air, la polémique autour de l'ouverture/fermeture du bois de la Cambre a été réduite à une simple question de mobilité, envisagée sous l'angle exclusif de la fluidité automobile.

Coalition Reclaim the Park

Aujourd'hui plus que jamais, les Bruxellois·es sont en attente de décisions ambitieuses pour le futur de leur région.  C'est avec cet objectif en ligne de mire que la coalition Reclaim the Park formée par de nombreux collectifs citoyens et associations continuera à diffuser son message, au travers d'actions et activités militantes !

Restez informé.e

Suivez la page Facebook
Suivez le compte Twitter
Suivez le compte Instagram

17407 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ