Ainsi que cela a été souligné dans les remarques préliminaires, le réaménagement des boulevards du centre en zone piétonne constitue une entrave aux déplacements cyclistes, sur un axe cyclable majeur. Le cycliste n’est autorisé à y circuler qu’à l’allure du pas et en cédant la priorité aux piétons.

Afin d’améliorer les déplacements cyclistes tout en assurant la priorité des piétons, je demande de modifier le statut de la zone en "zone de rencontre" à trafic limité. En pratique, le piéton reste prioritaire dans la zone, mais la vitesse maximale y est limitée à 20 km/h (au lieu de l’allure du pas dans une zone piétonne). Cela autorise légalement le cycliste à dépasser l’allure du pas lorsque la faible densité de piéton le lui permet.

Je souhaite cependant que soit maintenue la limitation du trafic actuelle : la zone de rencontre doit être interdite au trafic motorisé, exception faite des véhicules actuellement autorisés à circuler au sein de la zone (taxis, livraisons, services d’urgences, véhicules disposant d’une autorisation) : le panneau « zone de rencontre » doit être complété à cet effet des panneaux d’interdiction ad hoc. 

9900 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ