Zone de passage

Il est primordial, pour la sécurité des usagers, d’opter pour un revêtement présentant une bonne adhérence. À ce titre, le choix de la pierre bleue ne me semble pas judicieux. Le traitement antidérapant de la pierre bleue (pierre bleue bouchardée) n’est pas adapté à la zone de passage, car la circulation des véhicules provoquera son usure prématurée et le rendra à nouveau glissant. Je souhaite donc que le choix du revêtement pour la zone carrossable se porte sur un matériau confortable, non-glissant (quelles que soient les conditions météorologiques) et durable (résistant à l’usure), par exemple un revêtement en béton. Sur les placettes, le revêtement choisi (pierre bleue sciée/clivée) est également très glissant en cas de pluie.
 

Rues transversales

Le revêtement prévu pour les trottoirs (pavés platines) est moins confortable que le revêtement prévu pour la zone carrossable (pavés en porphyre). Il est nécessaire de proposer un revêtement plus confortable et anti-dérapant pour les trottoirs, au risque de concentrer le flux piéton sur la zone de circulation (et créer des conflits).

9892 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ