Envie de découvrir l'architecture bruxelloise dans les années 20 ?

La Première Guerre mondiale dévaste de nombreux villages et centre urbains, ainsi que le noyau historique de plusieurs villes importantes. Déjà durant le conflit, de nombreux Belges réfugiés en France, en Angleterre ou aux Pays-Bas préparent activement la reconstruction. Si Bruxelles eut moins à souffrir dans son urbanisme que certaines villes plus proches du front, elle connut de nouveaux développements durant l’entre-deux-guerres, notamment en raison de sa démographie croissante. Après la Première Guerre mondiale, on assista à l’émergence d’une société nouvelle. Le suffrage universel des hommes, évoqué avant la guerre, fut acquis en 1919 et remania le paysage politique. Un grand élan social amena les autorités à prendre des mesures pour enrayer les inégalités sociales et améliorer les conditions de vie des travailleurs. En 1919 fut votée une loi créant la Société nationale des habitations et du logement à bon marché dont le rôle fut de stimuler la création de logement social. D’inspiration anglo-saxonne, les cités-jardins virent le jour au début de l'entre-deux-guerres...

 

Rendez-vous à 14h à Pro Velo Bruxelles - 15 rue de Londres

 

Info & inscription

9892 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ