Envie de vous balader à travers les souvenirs bruxellois de la Guerre 14-18 ?

La Belgique a joué un rôle déterminant dans le premier conflit mondial et Bruxelles libérée s’est progressivement présentée comme le réceptacle du souvenir. Les monuments évoquent la résistance, racontent la volonté de préserver les libertés fondamentales, ils sont le trait d’union entre hier et aujourd’hui. Bruxelles, centre des institutions européennes a un rôle important à jouer dans la commémoration : se rappeler que s’il y a la paix, la construction européenne, c’est parce qu’il y a eu deux conflits mondiaux et des millions de victimes. Ces monuments permettent de mesurer le chemin parcouru pour arriver à cet équilibre européen.

 

Rendez-vous à 14h à Pro Velo Bruxelles - 15 rue de Londres

 

Info & inscription

 

 

9901 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ