En Autriche, la ville de Vienne a décidé de travailler main dans la main avec la chaîne néerlandaise de magasins Spar afin de développer l’usage du vélo en ville. Dans le cadre du projet “Bike and Buy”, les 112 succursales viennoises ont été équipées en huit mois de plus de 600 nouveaux emplacements pour les vélos.

Si le cycliste est un client régulier et rentable, il n’est pas toujours facile d’en convaincre les commerces. Cela s’en ressent généralement sur les infrastructures réservées aux cyclistes aux abord des surfaces commerciales, à commencer par l’absence de parking pour vélos. C’est pour inverser la tendance que la ville de Vienne a monté le projet “Bike and Buy” en partenariat avec la chaîne de magasins Spar. 150 000 euros ont été déboursés pour l’installation de 600 nouvelles places de parking vélo aux abords des commerces de l’enseigne. Ces range-vélos ont été installés en majorité sur l’espace privé du magasin, le reste l’étant sur l’espace public. Parfois, et non sans difficultés, en supprimant une place de parking pour voiture.

Pour déterminer l’emplacement de ces nouveaux parking, un critère décisif : la proximité avec l’entrée du magasin, d’une part pour montrer aux clients cyclistes qu’ils sont les bienvenus, et d’autre part pour assurer la promotion du vélo dans la ville en rendant sa présence visible. Spar propose en outre à la vente des produits pour les cyclistes tels que paniers, cadenas… Une façon de renforcer l’association entre la marque et le vélo dans l’esprit des Viennois.

Parking vélo Spar à Vienne

Face au succès grandissant du vélo à assistance électrique, Spar s’est lancé dans la commercialisation d’un modèle. Au début de l’été, une dizaine de magasins ont été dotés de bornes de recharge électriques, alimentées par des panneaux photovoltaïques et accessibles gratuitement. Une initiative qui trouve à présent un écho dans d’autres Spar autrichiens.

Florine Cuignet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ