Survoler la circulation à vélo : une idée futuriste tout droit sortie de l’imagination de l’architecte bulgare Martin Angelov. Le concept séduit pourtant, à commencer par le jury londonien du concours international City Transportation Interchange qui lui a décerné un prix spécial. Une reconnaissance qui pousse également l’auteur du projet à développer plus en avant son projet de pistes cyclables surélevées.

KoleliniaKolelinia (du bulgare “kolelo” et “Linia”, littéralement “vélo” et “ligne”) est un système de rails d’acier surélevés spécifiquement conçus pour les cyclistes. Une façon de faciliter le transit des vélos, là où l’infrastructure routière permet difficilement l’aménagement de nouvelles pistes cyclables. Le but n’est pas de créer un réseau cyclable en hauteur, mais bien de relier entre eux des cheminements cyclables discontinus ou d’éviter des zones dangereuses comme des carrefours fort fréquentés.

Martin Angelov a souhaité présenter un concept tout à fait novateur en utilisant un minimum de ressources. Mais son Kolelinia doit encore répondre à plusieurs questions qui se posent à ce stade, dont celle - et non la moindre - de la sécurité.

L’architecte est cependant bien décidé à faire de son rêve une réalité. Si le site expose déjà la troisième version du projet, Martin Angelov y évoque également ses ambitions futures : la construction d’un prototype de base afin d’en peaufiner en détail le fonctionnement, puis la réalisation d’un petit tronçon à vocation touristique qui prouvera que le Kolelinia constitue une solution concrète à certains problèmes actuels de mobilité en ville.

Florine Cuignet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ