La Semaine de la Mobilité semble avoir commencé un peu à l’avance pour les élèves d’un collège ottintois, avec une sortie à vélo en direction de Louvain-la-Neuve où se déroule les cours d’éducation physique. Une expérience qu’ils réitéreront tout au long de l’année puisque sur ce trajet, le vélo remplacera désormais l’autobus.

C’est une idée qui a germé il y a quelques années déjà, la voilà qui vient de se concrétiser à l’occasion de cette rentrée de septembre: les élèves du Collège du Christ-Roi se rendront désormais à leur cours de gymnastique à vélo, excepté en hiver. Jusqu’à présent, les trajets entre l’établissement d’Ottignies et le centre sportif du Blocry à Louvain-la-Neuve se faisaient en bus. Mais le choix du vélo s’est imposé : il représente non seulement un gain de temps de dix minutes par trajet, mais également un gain d’argent. L’investissement de 20 000 €, pour l’achat de 65 vélos et d’équipement est bien au-dessous des quelque 45 000 € déboursés annuellement par le collège pour l’organisation de navettes en bus.

La démarche est triple : sportive (plutôt logique dans le cadre d’un cours de gymnastique), écologique et pédagogique. Au travers de ces déplacements à vélo, les élèves vont en effet renforcer leur connaissance du code de la route et acquérir davantage d’autonomie. L’asbl Pro Velo a dispensé une formation aux enseignants chargés de l’encadrement des groupes et a participé à l’élaboration du trajet.

Le tout premier essai, en début de semaine, s’est avéré concluant : un signe particulièrement positif à la veille de la Semaine de la Mobilité. D’autant plus lorsque l’on sait que dans ce cadre, la Wallonie a fait le choix de s’adresser plus spécifiquement aux adultes de demain : elle souhaite inscrire dans la durée les projets initiés au cours de cette semaine. L’établissement du Christ-Roi, avec son projet vélo, semble avoir pris les devants !

Florine Cuignet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ