De loin, cela ressemble à s’y méprendre à un simple éclairage arrière pour vélo. De près aussi. À l’intérieur de la Spylamp, se cache pourtant un dispositif composé d’un traceur GPS, d’une carte SIM et d’un capteur de vibrations qui, en cas de vol de votre vélo, vous permettra d’en être averti par SMS et de suivre votre monture à la trace.

Le dispositif Spylamp

Maintenez le bouton “on/off” de la Spylamp enfoncé durant trois secondes : ça y est, votre capteur est activé ! Si l’on tente de bouger votre vélo ou de le déplacer, vous recevrez automatiquement un SMS d’alerte. Le système de traçage GPS se mettra en marche, vous permettant ainsi de suivre en ligne le déplacement de votre bicyclette et de la localiser précisément. Il vous est également possible de programmer le système afin de recevoir à intervalle régulier les coordonnées GPS de votre vélo par SMS. Ou simplement d’envoyer le message “whereareyou” (“où es-tu”) pour recevoir ces mêmes coordonnées.

Le dispositif est peu décelable – la lampe fonctionne comme un éclairage classique – et son système d’attache sécurisé minimise les risques de vol. L’appareil est alimenté par une batterie rechargeable et ne devrait être rechargé en moyenne qu’une fois par an.

La Spylamp est commercialisée par l’entreprise britannique Integrated Trakers aux alentours de 140€, un prix auquel il faut ajouter le coût des SMS qui seront envoyés par le dispositif.

Florine Cuignet

10124 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ