Plus de vingt ministres et secrétaires d’États européens réunis ce mercredi 7 octobre à Luxembourg pour soutenir le vélo : une grande première qui a abouti à la signature de la "Déclaration de Luxembourg". Le GRACQ et le Fietsersbond se réjouissent du soutien de notre ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant, à cette déclaration, qui sonne comme la reconnaissance du vélo comme mode de transport à part entière par l’Union.

Avec ses homologues européens, Mme Galant demande clairement à la Commission européenne de développer un plan stratégique pour le vélo et de prendre des mesures pour faciliter son utilisation par les États membres.

Sommet vélo européen

"C’est la première fois qu’un conseil interministériel des ministres des Transports est entièrement consacré au vélo", souligne l’ECF, la Fédération Européenne des Cyclistes. C’est aussi la reconnaissance générale des apports positifs du vélo à l’Europe entière : santé, économie, mobilité, environnement... Après le Parlement Européen, qui avait déjà demandé à la Commission la mise en place d’une stratégie vélo, ce sont les ministres européens qui le lui réclament.

Le vélo est le moyen de déplacement principal pour 40 millions d'Européens. Il est utilisé au sens large par plus de 200 millions de personnes dans l’Union. Il est porteur d'avenir : un million d’emplois à terme, en doublant sa part modale européenne actuelle. 

Avant le sommet du climat à Paris, il était aussi important que les ministres européens prennent conscience de son rôle à jouer en la matière. Le GRACQ et le Fietsersbond se félicitent donc du soutien de la ministre belge de la Mobilité à cette Déclaration de Luxembourg.

Luc Goffinet


En savoir plus...

► L'évènement sur le site de l'ECF
► La Déclaration de Luxembourg

10691 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ