Le vélo s’invite régulièrement dans les publicités de mode, voire sur les podiums des grands couturiers. “The Rolling Style”, né de l’association entre l’entreprise de mode suisse Strellson et la célèbre marque italienne de vélo Bianchi, l’affirme une fois de plus, si c’était encore nécessaire : le vélo, c’est “tendance” !

Alors que les designers de Strellson revisitent l’image du businessman - un homme actif qui a fait le choix de se déplacer activement –, la marque fait appel à Bianchi pour la conception d’un vélo capable de mettre en valeur leur collection. L’association fait mouche : malgré les 1900 $ que coûte le vélo de collection, les détaillants sont bien plus nombreux que prévu à en réclamer afin de les exposer en vitrine.

hommes en costume à vélo

Côté vestimentaire, c’est le complet qui retient l’attention : coupe sportive étudiée pour faciliter les mouvements, léger, infroissable, taillé dans un tissu extensible traité contre l’eau et la poussière. Une poche intérieure pour le téléphone portable. Et le détail qui tue : des bandes réfléchissantes sur le revers du col et les ourlets du pantalon. Mieux vaut aimer le classique : la collection ne se décline qu’en noir et blanc…

Au niveau du prix, il faut compter près de 800 $ pour un complet. À moins de bénéficier d’une offre de lancement comme cela a été le cas à Bâle, où les amateurs de mode un tant soit peu sportifs ont pu obtenir 20% de réduction sur la collection contre dix minutes de vélo en vitrine, 30% contre vingt minutes…

Florine Cuignet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ