Au moins 200 000 personnes ont vu leur vie basculer à la suite d'un accident de la route dans l'Union au cours de la seule année écoulée. Si l'Union Européenne possède bien un objectif chiffré en matière de réduction de morts sur les routes (-50% entre 2010 et 2020), elle n'en a pas pour les blessés graves. Il est temps qu'elle s'y attèle aussi.

Outre les souffrances humaines qu'elles engendrent, les blessures causées par des accidents de la route ont un coût total égal à environ 2 % du PIB européen. Les statistiques montrent que le nombre de blessés graves dans les accidents de la route est en hausse et qu'il a augmenté de près de 3 % en 2014 par rapport à 2013. En Belgique, cela concerne de près les usagers vulnérables comme les piétons et les cyclistes. Des objectifs de réduction clairs et ambitieux doivent être établis au niveau européen afin d'inverser cette tendance inacceptable.

Statistiques accidents cyclistes 2014

En 2013, un document de travail des services de la Commission européenne sur les premiers jalons d'une stratégie relative aux blessés de la route indiquait qu'un objectif de réduction stratégique à la fois ambitieux et réaliste pourrait compléter la stratégie actuelle de l'Union en matière de sécurité routière. Dans sa récente évaluation intermédiaire sur la sécurité routière en 2015, la Commission a confirmé que les conditions préalables pour l'établissement d'un objectif stratégique étaient remplies.

Hélas, à ce jour, la situation semble être au point mort et la Commission européenne semble avoir abandonné ses objectifs en matière de réduction des blessés graves sur nos routes.

Comme les autres associations cyclistes européennes, le GRACQ a donc demandé à nos eurodéputés belges d'inviter la Commission à mettre en pratique ses propres recommandations et à définir au plus vite un objectif spécifique de diminution des blessures graves causées par des accidents de la route afin de réduire le nombre d'accidents de la route ayant des conséquences graves sur la vie des victimes dans l'Union.

 

9899 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ