Une récente recherche, menée par des scientifiques madrilènes, a récemment dévoilé ses conclusions étonnantes : les adolescentes qui se déplacent à pied ou à vélo pour rejoindre leur établissement scolaire réalisent de meilleurs scores aux tests verbaux et mathématiques.

L’étude a comparé les résultats de tests cognitifs menés auprès de 1700 élèves âgés de treize à dix-huit ans dans cinq villes espagnoles. Parmi les filles, les chercheurs ont constaté de meilleures performances pour celles qui se déplaçaient à pied ou à vélo pour aller à l’école, avec des résultats supérieurs pour celles dont le trajet durait au moins quinze minutes. De précédentes études ont déjà mis en évidence le fait que la pratique d’une activité physique favorise chez les adolescents certains facteurs liés à l’apprentissage, comme la concentration ou la mémoire. Les chercheurs précisent cependant que les résultats enregistrés sont indépendants de la pratique d’une activité physique extra-scolaire. Autre fait étonnant : ces différences observées parmi les adolescentes ne le sont pas parmi les garçons. Si les chercheurs ne peuvent actuellement avancer d’explication scientifique,cela confirme toutefois les observations d’une autre étude, suédoise celle-là.

Les conclusions de l’étude espagnole sont donc claires : se déplacer activement pour rejoindre son école a une influence positive sur les performances cognitives des adolescentes. Peut-être cette étude pourra-t-elle en motiver quelques-unes à troquer la banquette arrière de la voiture familiale contre une selle de vélo…

Florine Cuignet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ