La ville de Copenhague, avec ses 55 % de part modale vélo, a ses préoccupations particulières de ville cyclable et sa façon plus personnelle encore d’y répondre. Une campagne lancée en début d’année encourage les cyclistes à utiliser les parkings aux abords du métro plutôt que d’accrocher leurs deux-roues un peu partout ailleurs… en récompensant les “mauvais” cyclistes!

Les vélos parqués n’importe où peuvent s’avérer un véritable fléau, notamment lorsqu’ils bloquent des zones censées rester accessibles pour des interventions d’urgence, par exemple en cas d’accident dans le métro. La Ville souhaitait donc sensibiliser les cyclistes à ce problème, sans pour autant crisper les contrevenants. Pour parvenir à son objectif, c’est une campagne tout à fait surprenante qu’elle a imaginée: deux fois par jour, elle organise le déplacement des vélos mal parqués. Ceux-ci sont déplacés jusqu’aux parkings vélo, où leurs chaînes sont graissée et leurs pneus regonflés. La Ville laisse un petit mot sur chaque vélo, en demandant à son propriétaire de penser à utiliser désormais les emplacements vélo.

Campagne parking à Copenhague

Et, le plus étonnant, c’est que ça marche ! Les cyclistes apprécient le geste et font preuve de courtoisie en retour. Lorsque la campagne a débuté en avril, une moyenne de 150 vélos étaient déplacés quotidiennement. Un chiffre qui est tombé aujourd’hui en-dessous de cinquante. Les cyclistes ne semblent pas abuser de ce service en accrochant leurs vélos à des endroits inappropriés: les vélos qui stagnent au même endroit pendant plusieurs jours ne sont d’ailleurs ni huilés, ni regonflés.

L’opération durera au moins jusqu’en janvier 2011…pour le plus grand plaisir des cyclistes de Copenhague!

Florine Cuignet

SOURCE : COPENHAGHENIZE

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ