Désolé, je ne vous avais pas vu !”: c’est une phrase que bien des cyclistes ont entendu de la bouche d’automobilistes, tout spécialement dans les villes où se déplacer à vélo reste l’exception. Notre cerveau ne traite en effet qu’une partie des informations qu’il reçoit et peut même rester “aveugle” à certains éléments de son environnement.

Ce phénomène d’attention sélective, à l’origine d’un certain nombre d’accidents de la route, est bien connu en psychologie cognitive. C’est d’ailleurs sur la base d’une expérience célèbre dans ce domaine - l’expérience de Neisser - que la London Road Safety Unit a conçu sa campagne Do the test ("Faites le test"). Au travers de quelques séquences vidéo, elle prouve qu’on peut facilement ne pas prêter attention à une information que l’on ne recherche pas spécifiquement, ou lorsque notre esprit est concentré sur tout autre chose. Les spectateurs sont invités à en faire eux-même l’expérience : une vidéo vaut mieux qu’un long discours!

Le message s’adresse tout autant aux automobilistes qu’aux cyclistes : les premiers sont appelés à redoubler d’attention, et les les seconds à redoubler de prudence. La campagne londonienne a été lancée en 2008 : les vidéos ont été diffusées à la télévision, au cinéma et sur internet. Leur retentissement a été tel que les concepteurs ont décidé de reconduire la campagne à la fin de l’année 2009. Nous ne vous donnerons pour notre part qu’un conseil : vous aussi, faites le test !

Florine Cuignet

9901 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ