Il y a quinze ans, la ville d’Apeldoorn instaurait la gratuité de parkings vélo surveillés, une première aux Pays-Bas. De nombreux effets positifs ont été observés suite à cette mesure. Aujourd’hui, cette ville pionnière offre plus de 3000 emplacements de stationnement vélo et elle n’est plus la seule convaincue !

Avoir la possibilité de laisser gratuitement son vélo en sécurité en plusieurs points stratégiques d’une ville a des conséquences favorables au développement du vélo:

  • augmentation de la fréquentation des parkings,
  • report modal important vers le vélo,
  • amélioration de la qualité de l’espace public grâce à une diminution du parking sauvage,
  • frein drastique au phénomène de vol de vélos.

parking Apeldoorn

Cela a été démontré par une enquête sur l’impact des parkings gratuits à Apeldoorn. Un an après la mesure, la fréquentation des parkings surveillés avait augmenté de 70% et 18% des utilisateurs affirmaient avoir changé leurs habitudes de déplacements en passant de modes motorisés vers le vélo, dont 11% directement de la voiture au vélo !

Dans l’espace public, on a remarqué une diminution de 20% du stationnement sauvage de bicyclettes sans qu’il ait été nécessaire d’introduire des interdictions. Autre effet important : une diminution de 25% des vols de vélos suite à l’installation de ces parkings gardés.

Évidemment, ces infrastructures ne sont pas rentables sensu stricto. C’est pourquoi la ville a décidé de les financer avec les revenus des parkings automobiles qui génèrent chaque année environ 2 à 2,5 millions d’euros. Un quart de cette somme sert donc à financer les transports en commun et les parkings vélo gratuits dont le budget est estimé à 220 000 € par an en gestion et en entretien. Une somme est également réservée pour de nouveaux équipements de stationnement.

Ce geste traduit sans équivoque la volonté de la ville de favoriser l’utilisation du vélo et d’atteindre rapidement ses objectifs en la matière ! La preuve des effets bénéfiques rapides a poussé d’autres villes a instaurer la mesure de gratuité, même au-delà des frontières hollandaises.

Depuis 2010, Apeldoorn mène une campagne d’information pour continuer à promouvoir l’utilisation de ces parkings. En plus de jouir gratuitement d’un lieu sûr pour leur vélo, les utilisateurs ont l’opportunité de gagner des cadeaux, leurs chances augmentant avec une utilisation régulière des installations.

Aurélie Willems

10120 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ