Cette année encore, CTC financera des projets de recherche scientifique. Depuis 2008, l’association des cyclistes de Grande-Bretagne propose en effet des bourses à des étudiants qui effectuent leur mémoire de fin d’études sur un sujet en lien avec la pratique du vélo.

Deux à trois bourses de 2500 £ (près de 3000 €) seront disponibles pour financer des projets en 2011. Les étudiants sont libres de soumettre un sujet de leur choix, mais l’association propose par ailleurs une série de thèmes qui présentent pour elle un intérêt direct : les jeunes et le vélo, les potentialités du tourisme cycliste en Grande-Bretagne, la participation publique dans les décisions concernant le développement cyclable, ou encore la structuration et le maintien d’un réseau efficace de bénévoles.

Jusqu’à présent, sept projets ont reçu le soutien financier de l’association, dans des domaines très divers : psychologie, transport, urbanisme et géographie. Les sujets abordés le sont tout autant : l’influence des collègues sur le taux de travailleurs à vélo, l’influence des pistes cyclables sur la proximité entre le trafic motorisé et le trafic cycliste, la perception du partage de l’espace par les cyclistes aux Pays-Bas et en Grande-Bretagne… Certains travaux ont même fait l’objet d’une publication. Grâce à l’octroi de ces bourses d’étude, la CTC pourvoit au développement d’une véritable argumentation scientifique autour du vélo et s’assure de solides bases pour appuyer de futures revendications.

Florine Cuignet

9883 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ