Les nombreuses initiatives qui existent ça et là en matière de transport de marchandises à vélo ont démontré l’efficacité de ce système en ville. Le projet CYCLE Logistics, qui s’étendra jusqu’en 2014 dans une douzaine de pays européens, s’est donné pour objectif de développer le concept, en tirant parti de l’expertise d’une série d’acteurs publics et privés.

Selon la Fédération Européenne des Cyclistes (ECF), l’un des principaux partenaires du projet, la moitié des trajets effectués en ville à l’heure actuelle concerne le transport de marchandises et, dans un tiers des cas, de marchandises légères. Pourtant, près de 100% de ces trajets sont réalisés à l’aide de véhicules motorisés, ce qui représente une source importante de nuisances (congestion, pollution, bruit…). Il existe donc un réel potentiel pour le développement du transport de marchandises à l’aide de vélos, tricycles et autres vélos-cargos.

Le projet Cycle Logistics

Afin d’initier un changement dans les habitudes de transport, CYCLE Logistics compte sensibiliser un public multiple : particuliers, entrepreneurs, secteur de la distribution et administrations. Le projet comprendra également un volet informatif : des tests seront réalisés sur différents types de vélos et d’accessoires afin de fournir des évaluations pratiques et complètes aux personnes et organismes intéressés. En s’appuyant sur le savoir-faire de compagnies logistiques existantes et sur le développement de politiques incitatives, CYCLE Logistics ambitionne la mise en circulation 2000 nouveaux vélos-cargos dans les villes européennes d’ici 2014.

Florine Cuignet

9900 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ