En 2012, les cyclistes de Krommenie, en Hollande, pourront tester une piste cyclable très particulière, puisqu’il s’agira de la toute première piste cyclable solaire. Ce projet pilote, initié par TNO, est un premier pas qui devrait conduire à terme à la réalisation de « SolaRoad », des routes qui coupleraient les fonctions de voies de circulation et de panneaux solaires.

schéma

Ce projet pilote nécessite encore beaucoup de travail, mais TNO a déjà détaillé la structure de la piste, qui sera constituée de panneaux de béton recouverts d’une couche de verre d’un centimètre destinée à protéger les cellules solaires. Couplée aux recherches effectuées en laboratoire, cette expérience devra permettre d’évaluer de façon très concrète certains paramètres, tels que la résistance du revêtement ou encore son entretien. Elle permettra également de préciser, en collaboration avec les partenaires publics et privés (province de Hollande-Septentrionale, Imtech et Ooms Avenhorn Groep), certaines questions pratiques (utilisation de l’énergie, régulation de la distribution en fonction du degré d’ensoleillement, etc.).

TNO annonce un rendement de 50 kWh par an et par mètre carré, précisant que le réseau routier néerlandais compte quelque 137 000 km de routes… L’énergie ainsi produite pourrait être utilisée à des fins publiques (éclairage routier, transport…) mais également pour fournir les particuliers en électricité.

Florine Cuignet

9881 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ