La vélorution est en marche, et rien ne peut l’arrêter ! Désormais, le vélo devient un moyen de transport incontournable en milieu urbain. Le monde de l’immobilier l’a compris, et commence à en faire un argument de vente… Finie, la place de parking comprise dans le prix d’un appartement : désormais, dans les centres urbains, on offre un vélo !

C’est Michel Gilbert, gérant de la société Euro-Domus , qui est à l’origine de cette initiative. En mettant en vente une trentaine d’appartements situés dans deux immeubles du centre de Bruxelles, il se rend compte de la nécessité de proposer des solutions en termes de mobilité : "C’est une clientèle qui a cette nouvelle mentalité, analyse le gérant, une clientèle qui fait le choix d’habiter en ville pour être à proximité de tout, et qui se déplace essentiellement à pied et à vélo."

Pour séduire sa clientèle, Michel Gilbert imagine donc d’offrir un vélo à l’achat d’un appartement. Si l’idée initiale était basée sur des vélos de ville, le gérant bute rapidement sur un écueil classique : le stationnement. "J’ai pris contact avec la Ville de Bruxelles pour obtenir des emplacements de stationnement vélo sur la voirie devant les immeubles, mais cela s’est avéré impossible." L’obstacle est donc finalement contourné avec le recours au vélo pliant. Coût : 16 000 €. "C’est un investissement important, reconnaît Michel Gilbert, mais même si, pour l’instant, cela ne semble pas être un facteur décisif dans le chef des acheteurs, c’est ma petite pierre à l’édifice d’une meilleure qualité de vie en ville. Je projette d’ailleurs de rééditer l’opération pour d’autres immeubles situés dans le centre."

Mathieu De Backer

9900 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ