Ce lundi 14 mars, le nouveau tronçon de la ligne 94 sera officiellement inauguré. Parallèlement, un itinéraire cyclable a été réalisé, permettant désormais de relier Watermael-Boitsfort aux deux Woluwe. Ce chaînon manquant est attendu par les cyclistes depuis de longues années. Un point noir majeur subsiste malgré tout au carrefour Hermann-Debroux, faute d’exécution fidèle aux plans.

Tout comme les autres usagers, les cyclistes ont subi longuement les désagréments du chantier lié à la prolongation de la ligne 94 : piste cyclable inaccessible, obligeant les cyclistes à rouler au milieu du trafic automobile, particulièrement dense et rapide. Cette patience devait toutefois être récompensée par la création d’un itinéraire désormais pleinement sécurisé.

Les représentants du GRACQ avaient donc participé activement aux phases d’information et de concertation, puis soutenu le projet. Nous avions en effet reçu des réponses rassurantes à nos questions sur la traversée du carrefour Hermann-Debroux. Hélas, force est de constater que nos espoirs sont déçus :

  • toujours aucune certitude quant à la présence de feux spécifiques permettant de tourner à gauche à un endroit où la visibilité est nulle à cause des piliers du viaduc ;
  • sur la berme centrale, la largeur laissée entre les rails de tram et les arbres ne permet pas la réalisation d’une piste cyclable bidirectionnelle digne de ce nom, contrairement à ce qui était prévu sur les plans initiaux ;
  • le maître d’ouvrage se trouve toujours devant un souci technique irrésolu après plus de trois ans de planification, à savoir la présence de racines d’arbres.

Travaux du tram 94 à Bruxelles

Alors que ces travaux ont été entamés il y a deux ans, il faut se rendre à l’évidence : une nouvelle fois, on ne prend en compte la circulation des cyclistes qu’en fin de chantier, et après l’inauguration.

Nous exigeons que les promesses soient tenues, que les travaux réalisés soient conformes au permis délivré, et que la prise en compte systématique des usagers doux dans tout réaménagement, prévue par Iris 2, soit une réalité. Nous ne manquerons pas de présenter ces revendications et nos doléances aux autorités présentes lors de l’inauguration officielle ce lundi 14 mars.

Éric Nicolas

9899 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ