Le Sénat est un lieu de discussion pour les entités fédérées en Belgique. En matière de mobilité, il se préoccupe d'une meilleure intermodalité entre le train (fédéral) et les autres modes de transport (régionalisés). C'est dans ce cadre que le GRACQ et le Fietsersbond ont été invités à présenter leur propositions pour une meilleure combinaison du train et du vélo.

Ce n'est pas tous les jours que les associations cyclistes sont conviées à venir présenter à une quinzaine de sénateurs leurs idées pour doper l'intermodalité train + vélo. C'est donc avec plaisir que nous nous sommes rendus au Sénat ce lundi 9 novembre. Nous avons donné à la "Commission des Affaires Transversales" un exposé de quinze minutes reprenant nos principales demandes   :

  • une meilleure accessibilité à vélo des gares
  • des range-vélos de qualité, en nombre suffisant, abrités et éclairés
  • du parking sécurisé là où la demande s'exprime (à un tarif raisonnable)
  • des tarifs proportionnels à la distance pour embarquer son vélo dans le train (pour les trajets courts)
  • des vélos en libre service (Blue Bikes) plus répandus
  • un soutien aux "points vélos"
  • l'aménagement de pistes cyclables le long des voies ("RER vélo")

Sénat de Belgique

Nous avons ensuite répondu aux questions des sénateurs. Ceux-ci se basent sur ces auditions pour rédiger un prochain rapport, qui tracera les pistes d'une meilleure d'intermodalité en Belgique. En espérant que le gouvernement s'en saisisse et applique ces recommandations.

Luc Goffinet


à lire aussi...

Résumé de nos demandes en matière d'intermodalité train/vélo

9892 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ