La SNCB, le code de la route, le casque, les vélos électriques... autant de sujets importants pour le vélo qui se trouvent actuellement sur la table de la Ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant. En tant que représentants des usagers cyclistes, GRACQ et le Fietsersbond ont relayé la voix des cyclistes à l'occasion d'une rencontre à son cabinet. 

Le GRACQ et le Fietsersbond ont abordé plusieurs dossiers qui relèvent des compétences fédérales et qui concernent directement les cyclistes. 

► Vélo & chemin de fer

Parking vélo SNCB

Le prochain contrat de gestion pour les chemins de fer, qui se discute actuellement, doit être l'occasion d'améliorer l'accueil des cyclistes dans les gares. Parmi nos demandes pressantes à la SNCB : 

  • une meilleure accessibilité des vélos aux quais
  • des range-vélos de qualité, en nombre suffisant et sécurisés
  • des tarifs proportionnels à la distance pour prendre son vélo dans le train pour les trajets courts
  • ...

► Casque vélo

Nous avons également abordé la question du casque obligatoire pour les enfants (moins de 12 ans). Si nous sommes d'accord que le port du casque est une bonne idée pour cette tranche d'âge, nous avons rappelé que nous sommes opposés à son obligation légale, source de diminution de la pratique du vélo.

► Vélos à assistance électrique (VAE)

Vélo à assistance électrique

Les nouveaux types de VAE, qui peuvent aller jusque 45 km/h et 4.000 watts de puissance, recevront prochainement un statut légal. Cela soulève de nombreuses questions pour lesquelles nos deux associations souhaitent être consultées : immatriculation, type de casque, permis, assurance...

Nous restons en tout cas attentif à ce que les cadres légaux encouragent bien la pratique du vélo et ne constituent pas un frein supplémentaire à son développement.

Luc Goffinet
 

à lire aussi...

Résumé de nos demandes à la SNCB

Le casque, oui. L'obligation, non !

9883 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ