Ce mercredi 19 septembre, les associations cyclistes GRACQ, Fietsersbond et European Union Cyclists’ Group (EUCG) organisaient un débat avec les autorités bruxelloises chargée de la mobilité. Celui-ci a livré de nombreux scoops, dont la réalisation prochaine d’un aménagement cyclable sur le boulevard du Jardin Botanique.

À mi-législature, les associations cyclistes bruxelloises ont souhaité faire le bilan de la politique menée par la Région en matière de mobilité douce. Se basant sur le Plan Vélo 2010–2015, elles ont analysé l’action régionale à travers six thèmes : l’objectif de 20% de déplacements à vélo en 2018, la lutte contre le vol de vélo, l’amélioration de la sécurité routière, la réalisation des infrastructures cyclables, la réduction de la pression automobile, et les moyens administratifs et budgétaires.

Le débat vélo bruxellois

Pointant les bons (création d’un dépôt des vélos volés) et les mauvais points (manque cruel de personnel au sein de Bruxelles Mobilité), les cyclistes ont interpellé Brigitte Grouwels, ministre des Transports et des Travaux publics, et Bruno De Lille, secrétaire d’État à la Mobilité. Ces derniers ont reconnu une série de difficultés (collaboration avec les communes, “points noirs” en matière d’infrastructures) et levé le voile sur une série de mesures concrètes.

Nous retenons notamment les engagements suivants : la réalisation prochaine d’un aménagement cyclable sur le boulevard du Jardin Botanique, la mise à l’étude d’aménagements cyclables rues de la Loi et Belliard, l’entrée en fonction avant la fin de l’année de l’Agence de Stationnement, l’inscription dans le Cobrace (Code bruxellois de l’air, du climat et de l’énergie) de la réduction des parkings d’entreprise, la collaboration active des zones de police et du parquet en matière de sécurité routière (respect strict des zones 30), le recours à un sous-traitant pour la signalisation des itinéraires cyclables régionaux.

Nous serons attentifs à la mise en œuvre effective de ces promesses, et continuerons à veiller à la réalisation des mesures contenues dans le Plan Vélo, notamment dans la perspective du scrutin régional de 2014.

Bernard Dehaye

9900 personnes soutiennent déjà le mouvement cycliste

Je soutiens le GRACQ